Lily Wessel

//Lily Wessel

Lily Wessel

By |2019-01-15T10:10:33+00:00janvier 13th, 2019|Membre du Mois|0 Comments

Bonjour chers lecteurs, je suis honorée d’être la première membre du mois de 2019!

Je suis Lily Wessel, je vis dans le sud-est de la France. Je suis d’origine Hollandaise. Je suis venue vivre en France définitivement depuis 1984 après beaucoup de visites et quelques séjours.plus longs.

Je me suis Certifiée comme Psychopraticienne Internationale Intégrative en 2013 et suis dans le processus de Certifaction en tant que Formatrice et Superviseur depuis 2016.

J’ai deux pratiques: à Die et Valence-France- comme psychopraticienne. Je supervise des travailleurs sociaux et des psychothérapeutes. J’ai fait des ateliers au Congrès de Milan, à Bucarest en Décembre 2018, et j’en ferai un à Montpellier.Je prépare de la Formation à l’Initiation et les Fondamentaux de la Psychothérapie Intégrative,et des Ateliers à Thème dans ma region, ainsi que la Supervision.

Je suis impliquée dans la traduction pour le blog depuis sa creation comme dans j’aide à la  programmation des Congrès et je traduis parfois quand il y a besoin.

 

  • Comment es-tu venue à cette carrière?

Depuis que je vivais en France je travaillais comme Infirmière à Domicile, un job très exigeant mais intéressant. Ce que j’aimais le plus c’était le contact et la relation avec les patients. J’exécutais les procedures médicales, mais ce que je préférais c’était de parler, et sertout d’une manière qui rajoutait ou changeait quelque chose à leur manière habituelle de penser ou d’agir. Dans ces moments je pouvais me sentir vraiment satisafaite.

Ce qui me questionnait était de voir comment les gens arrivaient à tomber malade, et rapidement je comprenais qu’il y avait une grosse dimension psychologique, comme je pouvais observer leurs styles de vie, les relations avec la famille ,le comportement, la manière d’être en relation avec eux-mêmes, l’autre et leur maladie.

Alors quelque chose commençait à me ‘démanger’: j’arrivais de moins en moins à supporter de traiter les symptômes ou de m’adapter aux comportements obsessionnels ou évitants: Je voulais savoir ce qui se passait derrière les coulisses.

En 2004 je commençais à aller à l’université pour étudier la Psychopathologie

Dans cette même année je commençais ma propre thérapie: et dès la première session je savais: “ça y est, je sais ce que je veux faire maintenant: je veux devenir psychothérapeute moi-même” Mais, comme j’avais 47 ans je savais que je devais bien choisir et étudier beaucoup si je voulais faire carrière dans ce nouveau métier.

Alors je continuais en choissisant l’Analyse Transactionnelle.

Un an après, en parallèle, j’ai eu le grand privilege d’être acceptée dans un programme de formation de 6 ans avec Richard Erskine en Psychothérapie Intégrative. Très vite il était evident que ça c’était la manière avec laquelle je m’imaginais pratiquer: humaine, respectueuse, sensible et delicate. J’étais passionnée de ce que j’apprenais. Et j’ai choisi de me concentrer sur la Psychothérapie Intégrative. J’ai commence à pratiquer après les 3 premières années en automne 2008. J’ai laisse ma pratique comme Infirmière à Domicile en 2012, après quasi 30 de pratique.

  • Nomme quelques personnes influentes dans ton approche de la thérapie

Bien-sûr Richard Erskine!  Et AmaÏa Mauriz et Annie Dufréney qui venaient nous faire de .la Formation aussi. J’ai choisi des superviseurs, formateurs et psychothérapeutes IP pour continuer à modéliser sur l’esprit IP: Je pense à Brigitte Rota, Hélène Cadot, et je nomme à nouveau Annie Dufréney, si spéciale pour moi car je la connais depuis longtemps et je continue à travailler avec elle. Mais je veux mentionner l’influence et la puissance énormes  que j’ai vécu dans toutes les séances de groupe conduites avec un leadership exceptionnel. Partager avec mes collègues ce que l’on vivait dans ces  groupes était expérimenté de l’intérieur, l’intégration de ce que veut dire la thérapie. Donc je me sens très reconnaissante vis à vis de mes collègues avec qui j’ai avancé sur ce chemin et qui étaient et sont toujours importants pour moi. Je veux nommer mes collègues de mon groupe de FTW qui sont tellement chers à mon coeur: Thierry Clugery, Valérie Perret, Maryse Chabrol et Olga Chiappini avec qui je partage la croissance jusqu’à la Transmission de la Psychothérapie Intégrative.

La dimension Internationale de notre communauté  à travers les Congrès élargissent d’avantage le partage avec l’esprit IP: je nomme ici Debbie Campden, John Hallet et Lindsay Stuart: mon superviseur Canadien!

 

  • How IIPA training has changed you as a person? Comment la Formation en IP t’a changé en tant que personne?

Comme j’ai commencé à me former quasi en même temps que ma propre psychothérapie cela a été une aventure fabuleuse mais aussi souvent très douloureuse: de “comprendre” et “vivre de l’intérieur”. De plus en plus de côtés de moi dans de plus en plus de details et de profondeur sont venus à ma conscience; et avec les années, m’ont fait comprendre ma façon d’être en contact et en relation avec moi-même, tout comme avec les autres, dans ce monde. Seulement depuis l’été dernier je sens que j’ai atteint un autre stade dans me sentir heureuse, puissante et pleine d’amour, une capacité à choisir ce qui est le mieux pour moi. J’aime beaucoup mon travail et être en relation avec les gens en général. Heureusement ce processus ne s’arrête jamais, car chaque client assis en face de moi est unique et me donne à experimenter et travailler sur de nouvelles facettes de moi-même dans cette relation unique.

  • Dis moi une chose que la plupart des gens ne savent pas de toi

Que je suis passionnée d’IP,de ma famille,de la musique et la danse, la marche dans la nature et de beaux endroits où qu’ils soient, et que j’aime partager avec des amis. Je pourrais le résumer en” partager intimement” ce que je fais aussi dans le monde IP.

 

 

 

 

About the Author:

MD, CIIPTS, PTSTA, UKCP reg psychotherapist with a private practice in South West London

Leave A Comment