Bob est enseignant et superviseur en Analyse Transactionnelle. Il a fondé l’Institut de psychothérapie de Manchester en 1988 et a dirigé des programmes de formation en Analyse Transactionnelle depuis 1993.

Depuis quelques années, il a largement enseigné la Psychothérapie Intégrative Relationnelle. Il est membre clinicien de l’Association de Psychothérapie Intégrative tout en étant un administrateur de l’UKCP.

Bob est également reconnu par l’Association Européenne d’Analyse Transactionnelle dans le champs de la psychothérapie et de la supervision clinique, et il est pareillement reconnu comme enseignant et formateur.

Un des grands centres d’intérêt de Bob est de travailler avec les parties du soi désavouées, niées et coupées. Il est spécialisé dans le domaine de la dissociation. Sa représentation de la santé est l’intégration de toutes les parties du Soi.

Le site internet de l’Institut de Psychothérapie de Manchester : www.mcpt.co.uk

 

Mon expérience de Directeur, Formateur et Patron de l’Institut de Psychothérapie de Manchester (1987) pendant la pandémie de la Covid-19.

 Je suis sorti de l’hôpital le 6 mars 2020 après une intervention chirurgicale cardiaque avec un triple pontage. Le 23 mars, le Royaume Uni est entré en confinement quand démarrait le déferlement de la Covid-19.

J’étais dans ma troisième semaine de convalescence, je réapprenais à respirer et à utiliser complétement mes poumons. Comme la Covid-19 est une pathologie respiratoire, j’étais rempli de peur et d’appréhension pour l’avenir.

Le 27 mars, j’ai fermé les deux centres de psychothérapie que j’ai fondé et que je gère actuellement – d’abord l’institut de Manchester, puis l’institut-centre de bien-être de Manchester. 26 psychothérapeutes y travaillent  et ont une activité de psychothérapie très active sur les deux sites.

L’institut de Manchester fonctionnait à ce moment-là à plein temps  avec un programme de psychothérapie, une formation de supervision très fréquentée et un programme CPD très dynamique. Tout cela rassemble à peu près 100 étudiants au total.

Fermer les deux centres fut un choc et a donné à réfléchir. Et du jour au lendemain tous les psychothérapeutes ont continué leur activité en ligne. En plus de cela, nous avons pratiqué les évaluations en ligne, ainsi que le dispensaire à bas-prix.

Nous avons parlé des décisions concernant les formations de Psychothérapie et, bien sûr, des formations de supervision. Nous avons décidé de transférer la totalité des formations sur le support en ligne  Zoom. Ce fut  une énorme transition, de passer des formations en face à face à un moyen complétement différent pour la formation des psychothérapeutes. Ce ne fut pas une décision que nous avons prise à la légère : cependant, ce fut nécessaire pour la poursuite des formations. Étant donné que l’institut de Manchester organise des formations qui par nature sont relationnelles et de plein-contact, nous étions inquiets de savoir comment cela cadrerait, et comment nous pourrions former nos étudiants à devenir des psychothérapeutes orientés vers la relation et le plein-contact. La question suivante fut : comment les formateurs des différents programmes de l’institut allaient gérer le passage du face à face avec les étudiants à la formation en ligne ? Quelle transformation avons-nous eu à gérer ! Cependant, ce qui est devenu primordial avant toute chose, ce fut la poursuite de nos programmes de formation et la sécurité de nos élèves et de nos formateurs.

Les formateurs ont été fantastiques et ont assumé leurs enseignements et leurs prestations en ligne, avec tous les manques, les difficultés et les défis que cela supposait pour chacun d’entre nous.

 

Comment le confinement du Royaume Uni a impacté les formations et les étudiants, ainsi que l’évaluation ultérieure des compétences et des connaissances.

 Comme je le disais plus haut, le plus grand impact sur les formations, en lien avec le confinement, était la transition entre le face à face et le travail en ligne, avec les entraves évidentes au vu de nos formations de psychothérapie orientées vers la relation et le plein-contact.

Une des premières choses que nous avons mise en place au MIP fut de mettre en œuvre une formation spécifique, c’est-à-dire comment les psychothérapeutes pouvaient travailler efficacement par rapport à ce support en ligne, si différent au vu de l’éthique et des protocoles du contexte du face à face. La formation fut un véritable succès, thérapeutes et stagiaires  nous ont remercié pour cette magnifique formation. Ce fut également essentiel  pour les étudiants qui ont vu les clients pour la première fois dans le secteur de placement.

Nous avons donné du temps aux étudiants pour qu’ils puissent verbaliser combien leur groupe de formation leur manquait, de ne pas pouvoir se rencontrer avec un contact proche et comment ils ont vécu cette expérience de formation singulière au sein de leur expérience de formation toute entière.

En matière d’évaluation des compétences des savoir-faire des étudiants, c’était bien sûr, différent avec l’expérience en ligne. Cependant, heureusement qu’avec Zoom le formateur pouvait entrer dans des « salles supplémentaires » et évaluer les compétences et le développement des aptitudes cliniques des étudiants.

 

Comment je vois l’avenir des formations en psychothérapie et les ateliers dans le Royaume Uni après la pandémie.

Dans le Royaume Uni il y a actuellement 650 modèles de formations de psychothérapie. Pour les modèles de psychothérapie plutôt cognitivo-comportementalistes, la formation en ligne a été beaucoup moins problématique et d’une certaine façon la formation en ligne a  même été adoptée par ces méthodes. Certainement, l’aspect éducatif de l’enseignement cognitif a été intégré au sein même du travail en ligne.

Ce sont les thérapeutes orientés vers la relation et le contact qui ont eu le plus de difficultés et de préjudices en ce qui concerne leurs formations et le contexte. Pour ces formations, et je mettrais les formations de l’IIPA dans ce contexte, ils ont certainement eu à surmonter des barrières considérables et difficiles.

Je pense que le type de formation que nous enseignons à l’MIP et les autres formations de type relationnel vont accueillir et célébrer le fait de nous retrouver à nouveau tous ensemble lorsque la pandémie sera enfin terminée.

 

Traducción: Agnès Dro