Code éthique & déontologique

//Code éthique & déontologique
Code éthique & déontologique 2017-08-29T15:38:33+00:00

PREAMBULE

En tant que membres de l’Association Internationale de Psychothérapie Intégrative (I.I.P.A.), nous nous engageons à maintenir des standards élevés de conduite éthique et déontologique dans les divers rôles qui nous amènent à offrir des services professionnels. En tant que psychothérapeutes intégratifs, nous attachons une grande importance au bien-être de ceux qui sollicitent notre aide, que ce soit au sein de la relation entre psychothérapeute et client, enseignant à apprenant, leader de groupe à participant, superviseur à supervisé, employeur à employé, de collègue à collègue et dans le domaine de la recherche. Nous ferons en sorte d’être bénéfiques pour ceux qui travaillent avec nous, et veillerons à ne leur causer aucun dommage. Nous aurons à cœur d’exemplifier les plus hautes valeurs de la compétence et de la conduite professionnelle

Article 1
La vocation fondamentale du Comité d’Ethique est de soutenir et de faire observer la sensibilité et la pratique éthique et déontologique des membres de l’Association Internationale de Psychothérapie Intégrative. En plus de son rôle consultatif et de ses fonctions réconciliatrices, le Comité d’Ethique assumera le rôle éducatif consistant à veiller à l’information des membres de l’.I.I.P.A  concernant les principes éthiques, les standards éthiques et déontologiques et les préoccupations éthiques émergentes.

Article 2
Chaque fois que ce sera possible, les affaires d’ordre éthique et des standards déontologiques seront réglées directement entre les deux ou plus parties impliquées dans l’offense ressentie. Initialement, une résolution du conflit sera encouragée à ce niveau relationnel. Si cette tentative s’avère impossible, la préoccupation éthique/déontologique sera reprise et traitée par le Comité Ethique

Article 3
Dans un premier temps, le Comité d’Ethique discernera si une violation éthique ou déontologique s’est produite, en rassemblant toute l’information possible. Durant ce processus, les membres du Comité consulteront les personnes plaignantes et celles à l’égard de qui les allégations sont formulées. Chaque partie pourra bénéficier de
l’aide d’un membre du Comité (à titre de ‘ mentor ‘) pour faciliter un processus de réhabilitation et de soin. Le but préliminaire étant la résolution au niveau du dialogue et de l’interaction. Les membres de l’.I.IP.A seront encouragés à prendre l’initiative de consultations informelles auprès du Comité d’Ethique, pour être soutenus et guidés quand des actions sont pendantes, ou au cours de procès contre eux, concernant des allégations d’infractions légales ou d’ordre éthique et déontologique.

Article 4
Dans l’éventualité où un des membres de l’Association serait formellement accusé d’une infraction éthique ou déontologique – passant alors d’une consultation simple à une plainte officielle –  ce membre se verra notifier en personne, directement, et par écrit, cette allégation formelle. Il lui sera donné l’occasion de répondre aux allégations
ou aux accusations, et de rencontrer le Comité. L’objet des échanges sera plutôt la réhabilitation et la réconciliation,  que la sanction.

Article 5
Le Comité d’Ethique consultera les codes éthiques/déontologiques de membres d’autres organisations professionnelles et d’instances d’agrément professionnel, qui seront considérés comme autant de systèmes de croyances de référence, lors de ses délibérations sur les questions d’ordre éthique/déontologique. Les décisions prises le seront au nom de principes soulignant la responsabilité professionnelle, la compétence, les normes morales et légales, la confidentialité, les contrats, les frontières, l’abstention de relations duelles potentiellement nocives, le bien-être et la protection des clients, et
les relations collégiales. Les membres du Comité d’Ethique s’engageront à la confidentialité pour ce qui concerne les problématiques déontologiques qui lui seront soumises.

Article 6
Dans le cas où une infraction d’ordre éthique/déontologique sera imputée à un des membres de l’association I.I.P.A, et qu’on a vérifié que l’infraction a bien été commise, la conversation initiale, portant sur les conséquences, se fera avec la personne accusée. Celle-ci se verra préconiser des actions correctives à titre de mise en garde pour que de telles violations éthiques ne se reproduisent pas, et un programme de suivi par le Comité Ethique sera élaboré par celui-ci. Le membre de l’Association qui aura été reconnu coupable d’une infraction éthique/déontologique pourra faire appel du processus et le soumettre au jugement du Conseil d’Administration de l’Association Internationale de Psychothérapie Intégrative.

Article 7
Dans le cas où la violation des principes éthiques/déontologiques par un membre de l’Association s’avère majeure ou répétitive, et si ce membre résiste à reconnaître ce manquement à la conduite professionnelle déontologique, ou à y porter réparation, le Comité Ethique/déontologique peut recommander l’expulsion de ce membre hors de l’Association. C’est le Conseil d’Administration de l’Association Internationale de Psychothérapie Intégrative qui prendra connaissance de cette recommandation, et qui statuera, en vue de toute décision finale qu’il jugera nécessaire.